LEXIQUE

Photo des parties génitales masculines (littéralement «photo de  pénis»). 

L’objectif premier de l’écriture inclusive est de faire  tomber les barrières genrées dans les écrits. Dans la langue française, on  remarquera que la plupart du temps, quand on s’adresse à un groupe de  plusieurs genres, le pronom sera systématiquement masculin. C’est la règle :  le masculin l’emporte sur le féminin.

Meurtre d’une femme en raison de son sexe féminin.

Contrairement à l’exclusivité, le concept d’inclusivité consiste à  prendre en considération l’ensemble de la population, quel que soit le genre,  l’origine, le sexe. 

 Explication par à un homme à une femme de ce qu’elle doit  faire ou comment elle doit le faire.

Mépris, haine, hostilité envers les femmes.

Organisation sociale dans laquelle l’homme a le pouvoir sur la  femme (dans la famille, dans les domaines politique, religieux, économique). 

Le terme évoque la déconstruction des normes de genre et de sexua lité. C’est un symbole de libération des normes sociales hétéronormatives. 

Publication de photos ou de vidéos à caractère sexuel  ou explicite d’une autre personne sans son consentement, dans le but de se  venger. La plupart du temps, cela provient d’une ancienne relation sexuelle  ou amoureuse. 

Restriction de profil par l’algorithme  d’Instagram pour différentes raisons (pas toujours justes). Lorsque vous êtes  shadowbanned, vos publications ne sont plus mises en avant auprès de vos  abonné.e.s et vous perdez en visibilité. 

Pratique consistant à dénigrer une fille, une femme, en  fonction de son comportement sexuel sur les réseaux (photos avec décolleté,  maquillage, tenues vestimentaires, nombre de partenaires, etc.). 

Consiste à retirer son préservatif pendant un rapport sans le  consentement de son.sa partenaire. 

C’est une mise en garde face à un contenu qui pourrait  être choquant (comme une agression ou encore un viol par exemple). Le but  en l’annonçant est de protéger le.la lecteu.rice. 

Consiste à prendre des photos des parties intimes des victimes  sous leurs jupes/robes en toute discrétion. 

Concept de responsabilisation et de culpabilisation des  victimes pour retourner la situation et les rendre responsables de l’agression  qu’elles ont subie.